MENSAGEM (fin)

MENSAGEM (fin)

« Voici peut-être le dernier jour de ma vie. J’ai salué le soleil en levant la main droite, Mais je ne l’ai pas salué en lui disant adieu, Non, plutôt en faisant signe que j’étais heureux de le voir : c’est tout. »  F.P. Fernando se rendait souvent au Café...
MENSAGEM 7

MENSAGEM 7

C’est l’avant dernier jour. J’ai reçu des fichiers sur mon portable dont un élément CLEF ! La copie d’un document qui me permettra de vérifier l’écriture du poète en cas de doute. Les autres feuillets ci dessous attestent qu’il à eu...
MENSAGEM 6

MENSAGEM 6

l’après midi je n’ai rien cherché de particulier. (après tout, rien ne presse, il me reste encore deux jours …) Alors j’ai flâné. Ah, tout quai est une saudade en pierre !Et quand le navire se détache du quaiEt que l’on remarque d’un coup que s’est...
MENSAGEM 5

MENSAGEM 5

Je suis parti tôt ce matin. Un peu pâteux de mon excès de la veille… J’ai pris le train direction Bélem comme me l’avait conseillé mon « ange gardien ». (terme qui convient sans doute mieux que « surveillant » bien que cet individu assurément avenant...
MENSAGEM 4 … « Le rêve »

MENSAGEM 4 … « Le rêve »

Le soir même, juste avant de rentrer à l’appartement, alors que je descendait la Rua do Poço dos Negros, le même gars qui m’avait confié les clefs à mon arrivée m’a abordé avec un large sourire. Il m’a demandé, dans un français...
MENSAGEM 3

MENSAGEM 3

Encore une surprise, Fernando Pessoa n’est même pas son vrai nom ! Voilà qu’en plus de ses multiples hétéronymes, à l’instar d’Ulysse son nom signifie « personne » ! … António Nogueira serait son patronyme de naissance et les fameux amis...
MENSAGEM 2

MENSAGEM 2

Je me suis endormi assez tard. J’ai épluché le dossier (un grossier résumé, mais suffisant pour me permettre de m’imprégner un peu de la vie de ce poète très assez particulier. Né en 1888, il à vécu jusqu’à l’âge de 17 ans en Afrique du Sud ( à...
« MENSAGEM »

« MENSAGEM »

Pour Arthur Augusto da Sylva LUNDI 7/09/ -18 h« Tu dois trouver cette dédicace avec l’autographe, absolument. Nous savons qu’il est caché quelque part là bas…- Caché où, dans un livre je suppose ? Et pourquoi, moi ? je ne travaille plus pour vous depuis des...
IMPRESSIONS D’ÊTRE OU D’ÉTÉ …

IMPRESSIONS D’ÊTRE OU D’ÉTÉ …

Ils sont là, ils nous observent. D’abord on ne sais où aller … Le sens obligatoire nous révulse ! On se laisse aller dans l’artifice … Ciel. Certains parviennent à s’échapper … Sous les pavés, même pas la plage ! On tente de tromper...
error: Contenu protégé