En rayons

Tous les articles de : Tonton Albert

Coucou Hector !

Coucou Hector !

Entre deux « glaciations », le printemps s’installe. Enfin, il paraît.
Ce qui me permet de ressortir du placard, cette nouvelle franchement bucolique… mais qui évoque une confrontation avec un rival particulièrement sournois.
Je vous la propose en deux morceaux. Ben oui, ça évite de « tout manger » d’un seul coup !…

D’un langage à l’autre

D’un langage à l’autre

J’imagine que l’on en parle assez peu, mais savez-vous, adorés lecteurs et adulées lectrices, que le Printemps pointe son nez. Enfin, surtout celui des Poètes. J’y apporte, foi de Tonton Albert, ma contribution « directe ». Trop facile ça, Albert ! Si tu te retrouves avec un redressement fiscal, tu l’auras bien cherché !…
Bon, après les déboires de Patrick Poissard. Un peu de poésie ne nuira pas, non ?

PEINTURE SUR SOI (suite)

PEINTURE SUR SOI (suite)

Elle m’a tendu une petite patte toute frêle, presque craintive, pour que je la prenne dans l’une des miennes. L’une de ces grosses pognes qui savent...
PEINTURE SUR SOI

PEINTURE SUR SOI

Pourquoi diable, pousse-t-on la porte d’un bar de nuit ? Parce que l’on ne s’estime pas encore suffisamment saoul ?… Ou bien qu’à trois ou...
Régime sensuel

Régime sensuel

Allez, un peu de poésie ! Après ces 14 vers (bonjour les dégâts !), vous pourrez toujours me « sonnet » les cloches…

Lutte biologique

Lutte biologique

Nom de nom, ils me les ont ratiboisés ! Digérés, mes plants de courgettes. Disparus. Comme s’ils n’avaient jamais existé. » Papy Edmond n’en croyait...
error: Contenu protégé