Ça commence comme des gribouillis (d’ailleurs, ça en est !) dont la juxtaposition n’est parfois pas sans charme ou cocasserie …

Au détour de quelques coups de bombes, hâtifs ou aboutis, on tombe sur des messages,

parfois inattendus … Ce « j’♥ mamie » m’attendrit !!! 😉

Et le tag, le dessin de rue, le tableau urbain devient art ; 

au cul d’un camion ou sur un mur défraîchi, dans un squat ou sur un terrain vague, il donne des couleurs à la ville !

Et puis il y a cet artiste, rencontré par hasard à l’Institut du Monde Arabe, Combo :

Voici son site : Combo Street Art

error: Contenu protégé