En rayons

RENDORS-TOI …

Chaque jour on entend des horreurs,

Du matin jusqu’au soir des malheurs.

Et de télé en radio,

Sur la toil’, dans les journaux,

On nous met le moral à zéro

Mais tout ça c’est des bobards,

Des choses qu’on veut nous faire croire,

Rien d’autre que de vilaines histoires…

Rendors toi, c’est rien d’autr’ qu’un cauch’mar… bis

On nous dit qu’en de lointains villages

On réduit les gens en esclavage.

Que pour un oui pour un non,

Y’a des guerres de religion,

Qu’on est de retour au Moyen Âge !

Mais tout ça c’est mirages,

Des contes pour enfants pas sages,

Rien d’autre que de vilaines histoires…

Rendors toi, c’est rien d’autr’ qu’un cauch’mar… bis

Il paraît qu’les labos empoisonnent

Chaque année des millions de personnes.

Que l’eau qu’on boit est souillée,

Qu’on pourra plus respirer,

Que l’humanité est en danger !

Mais tout ça c’est des salades,

Des délires de grands malades,

Rien d’autre que de vilaines histoires…

Rendors toi, c’est rien d’autr’ qu’un cauch’mar… bis

Mais tout ça c’est des mensonges,

Des ragots, des mauvais songes,

Rien d’autre que de vilaines histoires…

Rendors toi, c’est rien d’autr’ qu’un cauch’mar… ter

Gibbon novembre 2017

 

error: Contenu protégé