En rayons

Chant intime

Une sorte d’hymne, un chant secret, un chant anonyme, quelques couplets pour évoquer la fin d’une époque, le début d’une autre avec quelques regrets.

Avec quelques regrets mais avec un réel plaisir, nous allons chanter tous ces couplets. Si ce qui suit vous paraît facile, tant mieux car ça l’est aussi d’être vos amis, d’être de vos amis.

Quoiqu’il en soit, ce ne sera pas un panégyrique dithyrambique. Vous sauriez bien d’ailleurs ne jamais nous croire ; mais ça aussi peut venir quand on y met du sien. Quand on y met du sien.

Tout ce que nous pourrions vous dire pourrait vous sembler presque anodin. Et tous nos vœux bien sûr qui vous accompagnent risquent fort d’être perdus parmi d’autres plus sereins. Parmi d’autres, c’est certain.

C’est donc sous forme de chanson, paroles et musique amphigouriques, que nous visons vos cœurs épanouis d’aise, comblés comme seuls ils peuvent l’être par la fête d’aujourd’hui, plus-beau-jour-de-vos-vies.

Nous n’avons pas la prétention de vous exprimer en une chanson tout ce que vos amis, parents et nous-mêmes croient signifier par des mots et derrière eux aussi, ils sont trop imprécis.

Alors fermez les yeux, écoutez-la, elle vient de très loin, du fond de moi. Elle veut mêler sa voix aux vôtres peut-être. Ne le lui refusez pas, jamais.

error: Contenu protégé