Je le sais bien, cela a déjà été fait et même refait…

Mais je ne peux m’empêcher de recommencer, chaque fois que je vois des gouttelettes d’eau briller au pâle soleil du matin et à fortiori lorsqu’elles jouent les équilibristes sur des brins de mousse.

Alors voilà !

Quelques douceurs au coeur de l’hiver, nichées dans une pierre de l’Océan, une pierre blanche à trous-trous, ramassée dans les rochers, puis posée là, dehors sur la terre et abandonnée aux fureurs de la pluie.

D’un caillou, à priori sans vie, sont nées mousses et gouttelettes, des lances et des billes.

error: Contenu protégé