Traitement de choc

Traitement de choc

L’homme de l’art arrêta sa Škoda en face du petit parc, écouta un instant les gouttes tambouriner sur la carrosserie, poussa un soupir résigné, et s’extirpa de son siège. Cet été commençait vraiment mal. Il pataugea à travers la surface herbeuse détrempée, flic-floc, flic-floc, son vieux riflard le protégeant tant bien que mal des bourrasques de pluie.

La Plantoune

La Plantoune

Quelques semaines plus tard, j’héritai de l’orpheline, et l’adoptai.

error: Contenu protégé