Dedans, dehors,

Dedans, c’est l’intime qui se cache ou qui observe,

Dehors, c’est la « façade », c’est de ce qui est donné à voir sur l’espace public, et qui parfois trahit.

Les portes, les fenêtres, solides et fragiles à la fois, ténues et dérisoires frontières entre soi et les autres ….

Voici quelques regards intérieurs ou extérieurs, de lieux connus ou de lieux croisés, d’espaces privés ou d’espaces publics.

Comme les hommes, les bâtiments vivent et meurent, trichent, se protègent …
et parfois s’écroulent.

error: Contenu protégé