Invités du mois

L’artiste que nous vous présentons ce jour vous est parfaitement inconnue, et nous en avons bien conscience.

Néanmoins nous ne pouvions égoïstement garder pour nous une telle découverte !

Maman active d’une adorable petite Emma, qui est, en toute objectivité bien sûr, la plus adorable qui n’ait jamais été vue, mais aussi afin de préserver son emploi du temps et sa naturelle modestie, nous vous présentons une INTERVIEW EXCLUSIVE de sa mère, qui a choisi de garder l’anonymat.

 

 

Mme C., comment avez-vous découvert le talent de votre fille ?

Eh bien j’avoue qu’au début, je ne me suis pas méfiée, ça a commencé assez normalement … Les maîtresses avaient parfois des attitudes pour le moins rigides, s’insurgeant par exemple des nombreux dessins venant embellir la marge de ses cahiers d’écolière, mais vous savez ce que c’est : il faut bien que le talent se manifeste !

Mais j’étais néanmoins très fière de sa faculté à choisir -déjà- des sujets intéressants :

Et puis j’ai commencé à recevoir des cadeaux de fête des mères un peu plus créatifs que les traditionnels colliers de nouille. Notez bien que je n’ai rien contre les nouilles, n’est-ce pas ?

(feutre doré et sable)

cliquer sur les images pour les agrandir

 

 

Quelles seraient, d’après vous, les principales sources d’inspiration de votre fille ?

Sans hésitation, je dirais l’univers onirique ! Il faut que je vous précise qu’elle dessine sur tout ce qui lui tombe sous la main, mais souvent sur de très petits supports : des carnets qu’elle traîne dans sa poche, en particulier quand elle prend les transports en commun. Quel que soit le format, ce sont des dessins d’une grande minutie, emplis de détails parfois minuscules…

« Elferies » – crayon à papier et feutre – format A4

« Le chemin » – stylo-bille – format A4

« Paysage d’hiver meringué » – stylo-bille sur carnet

 

Des portraits aussi. Souvent des visages lointains …

Acryliques :

Crayons de couleur et feutres :

 

Des elfes, des visages. Votre fille vit donc en plein rêves, madame C. ?

Non, non, non !!! Elle observe. Elle restitue ou elle détourne. Donc forcément, la ville est très présente. Et à travers elle, une vision d’un monde souvent froid, voire cruel, où l’indifférence ou la misère ne sont jamais bien loin.

« Fagot-cité » – stylo-bille

« Dans mon HLM » -feutres et crayons de couleur

« Désertée » – crayon à papier

acrylique

Alors des fois, ça donne aussi ça !!!

« Envie de vacances » – peinture à l’eau

 

Ou des dessins pour s’amuser …

D’ailleurs, vos éminents lecteurs SAURONT-ILS RECONNAITRE LA CHANSON, ET LE FILM ?

La chanson …

Le film … (dessin au stylo bille)

(attention : jeux de mots qui tuent !!)

 

Mais alors, Mme C., vous êtes bien fière ?

Ben pour sûr ! D’autant que ses dessins sont souvent réalisés au stylo-bille !  D’ailleurs, j’ai même fait une petite vidéo …

 

On peut voir quelques expos ?

Ah oui, mais ça se mérite. Il faut aller en proche banlieue parisienne, laquelle n’est forcément pas proche pour tout le monde. Pour personne, d’ailleurs, en fait …

« Porte de Pantin »

Ou sur son site aussi, où de nombreux autres dessins exclusifs vous attendent  : Patatartiner

Et puis, elle chante aussi !! Vous ne le saviez pas ?

Écoutez plutôt ça :

Silence, patience – Paroles : Carole Cercy – musique : Yves Palayan

et ça :

Un long voyage Paroles : Céline Dominici – musique : Yves Palayan

 

 

 

error: Contenu protégé