En boutique

Moi, jeu

Par Admin ISTRATEUR

Catégorie :

Description

 

 

Je me méfie du Monopoly et de sa monotonie.
Je trouve triviale la poursuite
de l’argent comme seule fuite.
Mon intérieur est agonie,
j’ai troqué ma folie
contre des biens qui font de ma cage
mon unique paysage.

Si la vie est un jeu,
je veux trouver le mien,
un où l’on vibre un peu,
un qui créerait du lien.

J’aime pas le crédo du cluedo,
les yeux ceints d’un bandeau.
Il faut avoir les cartes en main
pour trouver l’assassin.
Comment trouver le mouton noir
au milieu du troupeau,
Quand il a le pouvoir
de transformer sa peau ?

Si la vie est un jeu,
je veux tracer mon chemin,
La vie c’est trop sérieux,
Pour en laisser la main.

Des jeux de cartes, je m’écarte ;
mes dés ne peuvent m’aider.
Faut-il donc que je parte
Si je veux pouvoir piocher ?
Pas de joker pour les prolétaires ;
Ils sont donnés aux gens prospères.
Dans la vie comme dans le poker,
C’est bien l’argent qui nous enterre.

Si la vie est un jeu,
je veux trouver le mien,
un qui ne laisse pas de bleu,
qui ne blesse mon destin.

Des jeux de société,
y’en a à satiété,
Qui censés t’éduquer,
te formatent la pensée.

Si la vie est un jeu,
J’aimerais casser les règles ;
Qu’importent les enjeux,
Je veux la mienne espiègle !

Stéphanie Dhollande/Yves Palayan

error: Contenu protégé