Ce n’est pas souvent que le gel s’en mêle par ici, et chaque fois je me régale, ça met un peu de sel dans le potager.

Cette fois je fais un festin de feuilles de choux verts – ou choux fourragers, c’est comme vous voulez – saupoudré de givre, blanc et brillant ou presque translucide, un peu comme des gaufres appétissantes, avec quelques perles d’eau figées dans leur glissade.

Peut-être trouverez-vous monotone, voire sans intérêt, de se gaver d’une trentaine de feuilles de choux, mais je vous rassure, je n’ai pas pris chaque feuille de mes six choux de face et de pile, de droite et de gauche, ou de profil :-). Vraiment, en ce qui me concerne, il m’en faut au moins autant pour arriver à satiété, pour calmer ma faim et retourner au chaud. C’est un menu si varié !

Car vous verrez que les grains de givre se déclinent en différentes formes et s’harmonisent entre eux de bien des façons : des paillettes, des petits pois, des points, seuls ou en mélange, jouant avec les nervures, avec la chaleur inégale de la feuille, avec les pales rayons de soleil d’hiver et matinal, bien rangés ou dans un désordre parfois très « mikado »…

Un régal que je partage…

error: Contenu protégé