Hier nuit, il faisait grand vent. Mais vraiment grand, grand vent.

Et moi, sous ma couette, je m’inquiétais -comme si ça allait changer quelque chose- et ne dormais donc point : les tuiles vont-elles tenir ? et mes vieilles fenêtres aussi ? ma voiture, diantre, ma voiture est sous un arbre ! … et ce bruit, c’est quoi ?

Bref, il fallait que je pense à autre chose, et je me suis souvenu de ce truc que j’avais vu sur Facebook, et qui m’avait fait tant rire (d’ailleurs, si quelqu’un le retrouve, je veux bien le lien). Qu’est-ce donc ?

Vous allez comprendre très vite …

UN COVIDGRENIER :
Stand sur lequel on met en vente toutes les choses qui ne servent plus à rien (verres à apéritif, grand plat de service pour repas à plus de 6 personnes, table à rallonge, ….)

WHATZAPPER :
Oublier de répondre à quelqu’un, perdu au milieu de tous les messages de tous les groupes créés pendant le confinement.

LA MASQUOPHILIE :
Tendance à ne jamais enlever son masque, particulièrement observée chez les personnes particulièrement laides, édentées, ou boutonneuses, ou juste complexées sans raison valable. Observé aussi chez les grands timides.

LA CORONASTINATION :
Tendance à remettre au surlendemain ce qui aurait dû être fait l’avant-veille, en s’abritant derrière la crise sanitaire.

SE BOULINETFLIXER :
Prendre inexorablement du poids en grignottant toute la journée en peignoir devant la télé.

S’AUTOTORISER :
Se donner à soi-même l’autorisation de sortir, au moyen d’une attestation magique.

TELETRABRAILLER :
Hurler pendant la réunion en visio pour faire accroire qu’on a une si mauvaise connexion qu’on ne peut pas mettre l’image. D’ailleurs, oh, c’est ballot, ça a coupé ….
A noter que le télétrabrailleur est souvent aussi un boulinetflixeur.

LE CANIBALADISME :
Manie quasi pathologique de balader son chien en dehors des heures licites de sortie.

S’ESKYPER :
S’échapper de la solitude en appelant tous ses potes sur Skype.

UN ANOCONFINI :
Se dit de celui qui travaille comme un âne pendant que les autres sont confinés.

J’en ai trouvé plein hier au soir, déjà oubliés, mais je compte sur vous pour en proposer d’autres !

Alors à vos exutoires … euh … écritoires !

error: Contenu protégé