D’un reflet, d’un détail, d’une ombre, ou d’une perspective fugace, naît le paysage nouveau d’une architecture parfois involontaire, où la main de l’homme et le hasard d’une lumière (ou d’une crue !) se rejoignent pour redessiner la terre ou le ciel …

Et quand le bleu illumine les lignes et redessine les angles, c’est encore mieux, non ?

error: Contenu protégé