(au Grand Palais éphémère)

Anselm Kiefer, est né le 8 mars 1945 à Donaueschingen. Artiste plasticien contemporain allemand. Il vit et travaille en France à Barjac (Gard) et en région parisienne. Ses œuvres sont mondialement reconnues (il a même des toiles exposées en collection permanente au Louvre…)

Paul Celan de son vrai nom : Paul Pessach Antschel ou Ancel né en 1920 en Roumanie est mort en 1970 en France (sa tombe est au cimetière de Thiais). En 1947 il s’installe quelque temps à Vienne puis vient s’exiler à Paris… Il est considéré comme un des plus grands poète Allemand du XX ème siécle. Il s’est suicidé en se jetant dans la Seine. Sans doute depuis le Pont Mirabeau !

Madame de Staël : DE L’ALLEMAGNE

Avec une clé changeante
tu ouvres la maison, dans laquelle
tournoie la neige des choses tues
Et au gré du sang, qui sourd
des yeux ou de la bouche ou de l’oreille,

Le corps silencieux
tu reposes près de moi dans le sable,
étoilée au-dessus de toi.
Est-ce un rayon

Pleinement,
la neige emplit cette mer
où le soleil flotte,
fleurit dans les paniers la glace
que tu portes vers la ville.

« S’il venait, venait un homme, venait un homme au monde, aujourd’hui, avec la barbe de clarté des patriarches : il devrait s’il parlait de ce temps, il devrait bégayer seulement, bégayer, toutoutoujours bégayer. » Paul Celan, « La Rose de Personne »

SOUVIENS TOI, SOUVIENS TOI TOUJOURS !
COMME UNE ARCHE ELLE A QUITTÉ LA ROUTE

Paradoxe de l’avion de plomb qui ne peut voler. Criblé de pavots (hallucinogènes). Sur les ailes, des livres de plomb eux aussi indiquent que le vol ne sera pas physique…

LE SECRET DES ÉPIS (avec le nombre d’or, suite de Fibonacci)

 » Les épis de la nuit
naissent aux cœurs et aux têtes,
et un mot, dans la bouche des faux,
les incline sur la vie.
Comme eux muets
nous flottons vers le monde :
nos regards
échangés pour être consolés
vont à tâtons
agitent vers nous de sombres
signes.
Sans regard
ton œil dans mon œil fait silence
maintenant
je vais
je porte ton cœur à mes lèvres
tu portes le mien à tes lèvres :
ce que nous buvons maintenant calme la soif des heures ;
Ce que nous sommes
maintenant
Les heures le donnent à boire au temps

Est-ce que nous sommes
à son goût ?
Ni bruit ni lumière
ne glisse entre nous, ne répond.

Ô les épis, vous les épis.
Vous les épis de la nuit « 

Non, il ne s’agit pas de la cour des matériaux de votre super marché de bricolage préféré !

L’atelier est le lieu de création et création elle même. Une réserve des possibles. Les toiles d’Anselme Kiefer sont sans cesse reprises et en évolution… Avec des matériaux de récupération Il travaille sur le temps et l’histoire…

error: Contenu protégé